Comment poser une verrière d’intérieur en kit soi-même ?

Vous avez fabriqué vous-même votre verrière ? Vous venez d’acheter une verrière en kit mais vous n’avez pas de notice d’installation ? Ou vous l’avez perdu ? Si vous n’avez pas envie d’attendre que votre fournisseur vous en renvoie une, voici les trois étapes à suivre pour l’installer tout de suite :

Temps de pose : généralement compris entre 2 et 5h environ selon le nombre de travée à poser

Tout d’abord, votre kit doit contenir les éléments suivants :

  • Un châssis en métal composant votre verrière,
  • Des parcloses courtes et longues,
  • Des joints adhésifs en caoutchouc,
  • Des vis et écrous pour les parcloses (vous aurez des vis courtes à visser dans les trous déjà réalisés sur le châssis et des vis longues avec écrous à mettre dans les travées, donc à l’intérieur du montant),
  • Le vitrage,
  • Les cales pour les vitrages (généralement en bois).

Au niveau des outils, vous devez avoir à porter de main des gants de protection, un maillet, un tournevis plat et un cruciforme, un ciseau et une perceuse pour fixation béton et Placoplatre.

Attention ! Vous devez, au préalable, avoir préparé le support sur lequel vous allez installer votre verrière. Pour cela il faut que le support soit à niveau, d’une épaisseur de 40 mm minimum et bien entendu, il doit correspondre aux dimensions de la verrière en ajoutant 5 mm (au minimum) de jeu.

Première étape : fixer le châssis de la verrière

Vous avez normalement reçu un châssis qui est pré-percé. Vous n’avez donc pas besoin de réaliser des trous, il vous suffira d’utiliser ceux existants pour le fixer. Cependant, selon le matériau qui compose votre support, vous n’utiliserez pas les mêmes chevilles.

Pour un support en béton, en brique, en parpaing ou encore en plâtre : Servez-vous de chevilles et de vis adaptées pour la fixation.

Pour le bois, il vous suffira d’utiliser des vis à bois.

Enfin si la fixation du châssis de la verrière se fait sur du Placoplatre, il existe des vis adaptées pour ce type de support. Si vous n’arrivez pas à le fixer, vous n’avez qu’à prendre des chevilles en aluminium, type « molly », qui permettent d’éviter d’arracher le placo grâce à leur forme modulable.

Deuxième étape : équiper le châssis

Une fois la première étape effectuée, vous aurez fixé votre châssis, c’est-à-dire la base de votre verrière. Il faut maintenant l’équiper pour pouvoir installer les vitrages à la fin.

Pour cela, vous allez d’abord devoir utiliser les vis les plus courtes de parclose pour les visser dans les trous déjà existants du châssis sur les parties inférieures et supérieures.

Ensuite, il vous faudra coller le joint adhésif sur chaque montant et autour de chaque travée. Pour cela, vous devez placer le joint autocollant sur l’extrémité du montant et l’appliquer sur toute la longueur. Une fois arrivée au bout du montant, utiliser une paire de ciseau pour couper le joint. La méthode est identique pour les travées. Pensez à retirer progressivement la protection jaune.

Puis, il vous faudra répéter cette opération mais sur chacune des parcloses. Si celles-ci sont peintes, vous fixerez le joint sur le côté percé. La méthode est identique à celle des montants. L’intérêt d’utiliser un joint autocollant pour les parcloses, est que cela va permettre de bloquer le vitrage et de tout démonter en cas de besoin, pour remplacer une vitre par exemple.

NB : l’avantage d’utiliser la technique du pareclosage est que cela permet d’immobiliser le verre. Il ne faut surtout pas négliger cette étape si vous voulez que votre verrière soit esthétique et pour votre sécurité. Vous ne devez pas juste coller le verre

Une fois le joint collé, il va falloir clipser sur la partie supérieure du montant les parcloses. Il est conseillé d’utiliser un maillet pour les poser correctement et ainsi éviter que le vitrage ne bascule lorsque vous devrez l’installer. Si vous avez une verrière peinte, pensez à placer la face percée côté vitrage. Les autres parcloses seront fixées après.

Enfin, c’est le moment de placez les cales de vitrage à l’intérieur du châssis. Il en faut deux pour chaque vitrage.

Troisième étape : installer le vitrage

Maintenant que votre châssis est équipé, il vous reste une dernière ligne droite avant de pouvoir contempler le résultat : la pose des vitrages.

D’abord, pensez à mettre des gants de protection car les coupures arrivent fréquemment lorsque l’on manipule le verre. La sécurité avant tout !

Ensuite, vous devez placer le vitrage entre le joint et la parclose sur la partie supérieure puis le poser avec délicatesse et précision sur les deux cales en bois. Puis, il va falloir que vous plaquiez le vitrage contre le joint adhésif pour le fixer, et pousser les cales dans le fond du châssis en utilisant de préférence un tournevis.

Pour terminer, vérifiez bien que le joint sur la parclose est du côté vitrage. Si c’est bien le cas, vous pouvez clipser les parcloses restantes en partie basse avec un maillet en tapant doucement pour éviter d’abimer le vitrage. Puis, visser les vis seulement sur le montant gauche en utilisant des vis courtes pour le pourtour du châssis ou des vis longues avec écrous dans les trous des montants.

Il ne vous reste plus qu’à clipser la parclose sur le côté gauche avec votre maillet. Pensez à clipser la parclose droite du vitrage précèdent lorsque vous fixerez le 2ème vitrage.

Répétez toutes les consignes de cette troisième étape pour fixer chaque vitrage.

Et voilà, le travail est terminé, vous pouvez admirer le résultat !

L’installation d’une verrière en kit n’est donc pas compliquée si vous respectez attentivement les consignes. Ne brûler pas les étapes au risque de mal coller un joint ou de mal poser un vitrage. Cette solution de verrière en kit reste plutôt économique et vous permet, avec un peu de motivation et quelques outils, d’avoir un résultat plus que satisfaisant.

Toutefois, si vous rencontrez des problèmes ou s’il manque des pièces, n’hésitez pas à contacter votre fournisseur qui assurera très certainement le service après-vente.

Enfin, vous pouvez retrouver des exemples de notices d’installation de verrière intérieure, avec les consignes en image, via les liens suivants :

  • http://www.verriere-atelier-artiste.com/notice.pdf
  • http://www.allometal.fr/pdf/verriere/notice%20installation%20verriere%20interieur%20allometal.pdf

Si vous préférez plutôt vous lancer vous-même dans la construction de votre propre verrière, n’hésitez pas à consulter notre tutoriel détaillant comment construire soi-même une verrière intérieure en bois.