Construire une verrière d’intérieur style atelier sur-mesure

Vous êtes un peu bricoleur et vous voulez réaliser une verrière d’atelier d’artiste à moindre coût ? Alors voici la démarche à suivre avec quelques conseils pour vous guider dans la fabrication de votre projet.

Les outils nécessaires

Avant de vous lancer dans la construction d’une verrière d’intérieur, assurez-vous d’avoir au préalable tous les outils indispensables. Il vous faudra donc :

De même, votre verrière va devoir reposer sur une cloison. Donc, avant de commencer, il va vous falloir préparer votre support. Selon votre intérieur, vous pouvez avoir un mur ajouré sur lequel vous installerez la structure ou encore, vous avez la possibilité de monter vous-même une cloison. Dans ce cas-là, vous trouverez des tutorats sur internet qui vous guideront dans cette construction. Assurez-vous tout de même que votre support soit assez large et solide pour pouvoir soutenir votre verrière.

Quels matériaux utiliser ?

Le choix des matériaux va dépendre de plusieurs variantes : l’esthétisme, la résistance, la robustesse et surtout votre budget.
Cependant, vous devrez nécessairement vous procurer les éléments suivants (à vous de choisir des matériaux de qualité si vous en avez les moyens) pour réaliser votre verrière :

  • Des tasseaux en bois : si vous voulez utilisez de l’acier, il va vous falloir effectuer des soudures et donc avoir le matériel nécessaire. Vous pouvez toutefois faire appel à un soudeur qui pourra vous réaliser la structure. Il en va de même pour le bois, vous pouvez trouver un menuisier qui pourra vous fabriquer la structure dans les bonnes dimensions mais cela vous coûtera plus cher que si vous le faites vous-même.
  • Pour les vitrages : vous avez le choix entre utiliser du plexiglas ou du verre. L’avantage du plexiglas est son prix mais c’est un matériau qui se raye facilement et qui n’a aucune capacité d’isolation phonique. Vous l’aurez donc compris, le verre est conseillé. En effet, vous pouvez acheter un simple vitrage en verre feuilleté qui sera moins cher que le double vitrage. Cela vous permettra d’avoir quelque chose de plus esthétique que le plexiglas et de plus durable. De plus, la dimension sécuritaire en cas de casse n’est pas négligeable. Il existe aussi du verre synthétique qui est aussi plus économique. La quantité et la dimension des vitrages dépendront, encore une fois, de votre projet. Au niveau de l’épaisseur, nous vous conseillons d’opter au minimum pour une vitre de 2.5cm d’épaisseur. Ce détail est important pour connaitre la taille du bois à utiliser.
  • La peinture : si vous voulez que votre projet ressemble à une véritable verrière d’atelier d’artiste, vous pouvez la peindre avec de la peinture acrylique sur bois ou de la peinture bois à la caséine. Pour la couleur, c’est à vous de choisir selon vos préférences (noir, couleur rouille etc.)

Vous trouverez tous les matériaux dont vous avez besoin sur internet (sites spécialisés) ou en magasin de bricolage.

Le montage de votre verrière pas cher

Une fois que vous avez tous ces éléments à votre disposition, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action ! Voici les différentes étapes :

Pour résumer, il va falloir réaliser un cadre extérieur avec les tasseaux. Puis dans ce cadre, créer des plus petits cadres qui serviront à poser les vitrages. Enfin, tout fixer sur la cloison.
Mais, pour cela, il va vous falloir vérifier toutes vos mesures pour couper les tasseaux aux bonnes dimensions et éviter ainsi les erreurs et donc la perte de temps.

Deux possibilités selon la largeur de votre cloison :

  1. Premièrement, le plus simple est de réaliser deux châssis en bois identiques, incluant les montants pour réaliser les cadres. Vous devez ensuite fixer le 1er châssis sur votre support, puis appliquez du mastic vitrier sur le châssis pour pouvoir fixer les vitres dans chaque cadre, en les faisant en plus tenir avec des petits clous. Ensuite, il vous faudra appliquer à nouveau du mastic vitrier sur le 2ème châssis pour pouvoir le fixer et faire tenir les vitres.L’inconvénient de cette méthode est qu’il va vous falloir une cloison assez large et résistante pour contenir les deux châssis.
  2. Deuxièmement, pour réaliser votre cadre, vous pouvez assembler les quatre tasseaux ensemble, en faisant les trous à l’extérieur pour l’aspect esthétique. Une fois que vous avez votre cadre, il va vous falloir déterminer le nombre de vitrage que vous voulez, et donc le nombre de cadre au sein de la structure que vous venez de construire. Inscrivez les distances choisies sur votre structure, puis découpez des montants. Encore une fois pensez à vérifier vos mesures pour éviter les mauvaises surprises. Vous devrez ensuite les visser par l’extérieur.Donc, si l’on résume, vous avez un cadre principal que vous avez divisé en petit cadre selon le nombre de vitrage désiré. Une fois que vous en êtes à cette étape, vous devrez encore utiliser des tasseaux mais plus fins cette fois pour créer à nouveaux des petits cadres et maintenir les vitres en place. Imaginez alors que c’est le même principe que des poupées russes !
    Pour réaliser ces petits cadres, vous allez devoir clouter les tasseaux sur le bord d’un côté du grand cadre.Une fois cette étape passée, vous pouvez peindre votre structure. Quand c’est sec, placez les vitres dans les emplacements (vous pouvez utiliser du mastic de vitrier ou des baguettes que vous clouerez dans vos petits cadres). L’objectif est de maintenir la vitre entre les deux tasseaux.Quand c’est terminé, vous pouvez faire quelques retouches de peinture si nécessaire et nettoyer ! Votre verrière est terminée !

Notre astuce : Pensez à pré-percer vos tasseaux pour éviter que le bois éclate lors du vissage.

Pour ce type de construction, selon vos connaissances et votre aisance en bricolage, il vous faudra 1 à 2 jours. De plus, il ne faut pas oublier que le temps de séchage de la peinture est assez long (entre 4 et 8h). Prévoyez donc un weekend entier pour vous lancer dans ce chantier. N’hésitez pas à consulter notre tutoriel complet vous guidant pas à pas dans la construction de votre verrière intérieure en bois.

Si vous ne vous sentez pas le courage de vous attaquer à la fabrication de votre verrière, vous avez des sites spécialisés qui vendent des verrières en kit prêtes à monter. Cela vous coutera plus cher et il vous faudra toute de même avoir préparé la cloison au préalable et monté vous-même la verrière en suivant une notice qui est fournie par le constructeur.